98 Secrets D'Une Victoire FRENCH HDTV 720p 2018 | Regarder | Adobe Photoshop CC 2015 (20150529 r 89) (32+64Bit) + Crack
Livres
432 363
Membres
354 458

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Destin français



Description ajoutée par TommyRollrbox 2018-09-29T07:31:21+02:00

Résumé

« Je savais où je voulais vivre, avec qui je voulais vivre, et comment je voulais vivre. À mes yeux médusés d’enfant, le mot France brillait de tous les feux : histoire, littérature, politique, guerre, amour, tout était rassemblé et transfiguré par une même lumière sacrée, un même art de vivre mais aussi de mourir, une même grandeur, une même allure, même dans les pires turpitudes.

La France coulait dans mes veines, emplissait l’air que je respirais ; je n’imaginais pas être la dernière génération à grandir ainsi.

Il ne faut pas se leurrer. Le travail de déconstruction opéré depuis quarante ans n’a laissé que des ruines. Il n’y a pas d’origine de la France, puisque la France n’existe pas, puisqu’il n’y a plus d’origine à rien.

On veut défaire par l’histoire ce qui a été fait par l’Histoire : la France. L’Histoire est désormais détournée, occultée, ignorée, néantisée. L’Histoire de France est interdite. On préfère nous raconter l’histoire des Français ou l’histoire du monde. Tout sauf l’Histoire de France.

Mais cette Histoire se poursuit malgré tout et malgré tous. Elle a des racines trop profondes pour être arrachées. Elle s’est répétée trop souvent pour ne pas se prolonger jusqu’à aujourd’hui. Les mêmes causes produisent les mêmes effets. Les mêmes lois s’imposent au-delà des générations.

L’Histoire se venge. »

Après le phénoménal best-seller Le Suicide français, Eric Zemmour se livre avec force et sans tabou à une analyse de l'identité française en réhabilitant ses fondations.

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 lecteur

Extrait

Extrait ajouté par TommyRollrbox 2018-09-29T07:33:42+02:00

Clovis

Tare nationale

Tous nos grands hommes mettaient leurs pas dans les siens. Il était le modèle, il était l’origine, il était la référence. Bien sûr, il a toujours eu des rivaux : la République lui préféra Vercingétorix et « nos ancêtres les Gaulois », moins cléricaux. Clovis était concurrencé mais jamais ignoré, jamais oublié, jamais désacralisé. Jamais marginalisé. Ce qu’il est désormais.

 

Nos historiens contestent tout, sauf son existence : la date de son baptême ; la scène du vase de Soissons ; l’importance politique de son épouse Clotilde ; son poids dans l’Empire romain déliquescent ; son rôle fondateur dans l’édification de la France. Ivres de leur découverte « scientifique » toute neuve, ils ne laissent rien debout.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents


Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 1
Commentaires 0
Extraits 1
Evaluations 0
Note globale 0 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode